Dès les années 1930, Dieter Braun et Hans Türner, deux jeunes ingénieurs chimistes, obtiennent  de nombreuses distinctions dans leur pays d'origine, notamment grâce à la mise en évidence des propriétés de certains gènes dans des domaines aussi divers que la biologie, l'agronomie ou l'eugénisme. Mais le manque de reconnaissance des autorités à la fin de la deuxième guerre mondiale les pousse à choisir un pays plus accueillant pour continuer leurs travaux. Ils décident de quitter l'Europe au milieu des années 1940 pour s'installer en Amérique du sud.

Ils fondent à Carioca le laboratoire « Marron y Tornero Químicos® » pour étudier les propriétés énergisantes de la coca, dont ils prennent la feuille comme emblème.

L'ancienne usine « Marrón y Tornero » à Carioca (Bolivie) 1946 © Brown Turner Chemicals Inc

Leurs recherches aboutissent en 1948 au dépôt d’un brevet pour une boisson énergisante à base de coca, le soda « Marron y Tornero Químicos® »

Bouteille de soda énergisant «Marrón y Tornero »  1948 © Brown Turner Chemicals Inc

Parallèlement à ces recherches dans le domaine narco-pharmaceutique, Dieter Braun et Hans Türner expérimentent les croisements entre diverses espèces, aussi bien dans le domaine végétal qu'animal. Ce sont les débuts prometteurs de la Génétique.

Dès 1950, ils s'installent aux Etats Unis, où ils fondent la société «BROWN TURNER Chemicals®». Ils obtiennent le titre de citoyens d'honneur grâce à une expérimentation qui allait révolutionner les industries agro-alimentaire et cinématographique: le croisement entre une gerboise pygmée (pygmy jerboa) et un épi de maïs, et la création du pop-corn.


Une idée simple peut être à l'origine de grandes réalisations, si elle est portée par le génie. Celui des fondateurs de BROWN TURNER Chemicals®  n'a pas de limite.


Dieter Braun et Hans Türner créent en 1961 leur devise, toujours nôtre aujourd’hui: Invisible particles, visible happiness (Particules invisibles, bonheur visible).

C'est dans cette optique généreuse que BROWN TURNER Chemicals® travaille aussi depuis les années 1970, avec discrétion et efficacité, dans le domaine de l'armement. C'est cette abnégation qui a coûté la vie aux fondateurs de BROWN TURNER Chemicals® , victimes de l'explosion accidentelle d'une citerne d'agent jaune, leur nouveau défoliant, lors d'un essai dans le delta du Mekong le 06 octobre 1974.


Fidèle à l'esprit de ses fondateurs, BROWN TURNER Chemicals® s'implante au Brésil dans les années 1980, et décide de prendre un virage décisif: désormais, l'aide aux peuples déshérités sera menée conjointement avec le développement de nos sociétés occidentales.

Logo « Marrón y Tornero » 1946 © Brown Turner Chemicals Inc

BROWN TURNER Chemicals® hier comme aujourd’hui a un objectif précis et humaniste: Faire se rapprocher les continents, apporter le développement aux peuples les plus démunis, aider les populations à s'alimenter sainement, en créant des variétés de végétaux résistants, et auto-pollinisateurs afin d'échapper au dictat de certains insectes (abeilles, papillons...) pour leur croissance et leur reproduction.

Le département recherche de BROWN TURNER Chemicals® installé dans l’usine de Palo Verde (USA) est aujourd’hui en pointe dans ce domaine, et sans jeu de mots, est une véritable «ruche», actuellement en cours d’agrandissement.

Usine « Brown Turner Chemicals » à Palo Verde (USA) et ses travaux d'agrandissement © Brown Turner Chemicals Inc

HISTOIRE

Glee 4 That